AVERTISSEMENT : "Le fait d'aborder des avions de chasse de la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale ne signifie en rien que je cautionne ou fasse l'apologie du régime allemand de cette période, bien au contraire." aek

31 mars 2018

GUIDE DE COULEURS N°10 PARTIE 1 [RLM 83 Bleu foncé ou non?]

Avec ce GUIDE DE COULEURS N°10, j'ai souhaité aborder de nouveau la teinte RLM 83 de la Luftwaffe pendant la WWII que j'avais déjà évoquée en 2014 sur ce blog dans un article intitulé "Couleur RLM 83 : la fin d'un mystère" (voir ici).
------------
L'excellent magazine Scale Aircraft Modelling a publié, dans ses numéros de Novembre et Décembre 2017 (voir PHOTO 1),  un article en deux parties de Paul Lucas dans la rubrique "COLOUR CONUNDRUM" intitulé "The Truth about Late War Luftwaffe Camouflage?".
PHOTO 1 - Scale Aircraft Modelling Novembre et Décembre 2017 1ères de couverture
© 2017 Guideline Publications
La partie 1 (voir PHOTO 2), sur 4 pages (52 à 55) traitait plus particulièrement des teintes RLM 81 et RLM 82. J'en ai parlé, en Novembre 2017, dans le BULLETIN DU BLOG N°17 (voir ici) qui a fait l'objet d'un commentaire détaillé de Jean-Claude Mermet, auteur d'une publication de référence sur les camouflages de la Luftwaffe dans un numéro Hors-Série (Juillet-Août 2010) du magazine en langue française Aérojournal *
* Aérojournal HS n°6, Les camouflages de la Luftwaffe 1936-1945, Jean-Claude Mermet, Caracktère 2010
La partie 2 (voir PHOTO 2), sur 4 pages également (52 à 55) évoquait non seulement la teinte RLM 83, mais également la teinte "Grünblau" trouvée sur les intrados d'avions de la Luftwaffe en fin de guerre.
PHOTO 2 - Pages 52 des parties 1 (SAM 11/2017) et 2 (SAM 12/2017) de l'article
© 2017 Guideline Publications
C'est cette deuxième partie qui m'a laissé plus que dubitatif aussi bien au niveau de l'argumentation que de la prise de position en faveur d'une teinte RLM 83 "Vert foncé". L'auteur adopte une position opposée aux dernières découvertes en la matière qui vont dans le sens d'une teinte RLM 83 Bleu foncé !!!
J'ai pris contact avec mon ami Jean-Claude Mermet pour avoir un avis éclairé et factuel (issu de ses nombreuses recherches) par rapport à l'argumentaire développé dans la seconde partie de cet article. J'ai proposé à ce dernier de faire pour le blog (afin que tous mes lecteurs et visiteurs puissent bénéficier de ses compétences en la matière) un article de synthèse mettant en avant les éléments connus à ce jour. Je vous livre donc ci-dessous celui-ci qui permettra à chacun de se faire sa propre opinion. En ce qui concerne votre hôte, cette dernière est faite : la teinte RLM 83 est un bleu foncé.
------------
Article de Jean-Claude Mermet du 06 février 2018
"RLM 83 et autres
J’ai pris connaissance de la seconde partie de l’article et quelque chose me déplait au plus haut point, sous forme de question : pourquoi l’auteur réaffirme-t-il que la teinte 83 est un vert foncé ? On peut se poser la question, car il va à l’encontre des dernières découvertes de documents officiels. Il cite en référence l’ouvrage de Kenneth Merrick qui a proposé la teinte 83 comme étant un vert foncé, mais, et je le souligne de trois traits, avant la découverte du document du centre d’essai de Travemünde révélant que la 83 est un bleu foncé, via la note de l’E-Stelle de Travemünde E2 45/21 SS «Entwicklung und Erprobung einer Tarnung für Mittelsmeereinsatz» 26 novembre 1943 (voir mon commentaire précédent).
L’histoire de cette teinte bleue en Méditerranée est assez complexe. Un «bleu clair» est avéré dans le rapport de capture d’un Ju 88 A-4 de la 1./KG 54, Wnr 550396, B3+MH, qui s’est posé en suisse le 21 octobre 1943, soit environ cinq mois avant l’officialisation de la teinte RLM 83. Un membre de la KG 76 a décrit ce bleu comme étant, peut-être, de la RLM 24 qui est un bleu très sombre, en se référant à d’autres avions de l’unité. Toutefois, comme les matériels, les peintures font l’objet de longs essais de résistance et de vieillissement in situ. Peut-être cette teinte était-elle une couleur aux essais. C’est totalement possible et nous en avons un exemple célèbre avec les teintes à la JG 54 en Russie en 1943.
Mise au point : dans ce cas précis, la teinte 24 est le fruit de la supposition d’un témoin et il est trop facile d’en faire une certitude. Les auteurs oublient (par ignorance ou volontairement ?) que le règlement de la Luftwaffe interdisait aux peintres de remplacer une couleur officielle de camouflage par une autre. Dans l’article, la référence à une demande de livraison importante de RLM 24, en date du 15 juin 1944, n’est pas une preuve tangible, surtout en ce qui concerne l’avion “suisse” capturé huit mois auparavant. La teinte RLM 83, selon la documentation de Michael Ullmann, n’est pas appliquée en usine mais uniquement par les dépôts ou les unités. Si, au 15 août 1944, cette teinte est citée dans la Sammelmitteilung Nr. 2, c’est qu’elle est toujours utilisée officiellement et cela, depuis novembre 1943. Ce Ju 88 A-4 n’est donc pas en RLM 24 mais en RLM 83 qui, tout en étant un «Dunkelblau» est plus clair que la RLM 24 Dunkelblau. Ne nous méprenons pas sur les désignations; les adjectifs «clair», «sombre» sont relatifs. Avant l’abandon des désignations des couleurs dans les textes du RLM, des teintes assez différentes en densités ont toutes été classées sous un même qualificatif comme les verts 70, 72 et 81, voire 82 qui sont tous «Dunkelgrün».
Autre point : en dehors de quelques rares références attribuées mais pas utilisées, le RLM n’utilisait jamais deux fois la même référence pour des objets différents. Les quelques cas connus ont été surtout utilisés pour déjouer les services de renseignement alliés, dont le He 162 qui reprenait la dénomination du Bf 162 Jaguar et le Me 163 Komet reprenant la dénomination du Weser Bf 163, un concurrent non réalisé du Fi 156.
Toutefois, l’auteur de l’article, implicitement, confirme dans la première partie de son article, que les références devenues obsolètes ne sont pas réutilisées et se contredit au sujet de la teinte 83 dans la seconde partie.
Autre point déplaisant : le profil du He 162 représente un avion déjà détérioré par les Américains, duquel, il est vrai, existent des photos dont une en couleurs. Toutefois une photo existe, prise à Leck, montrant l’avion, en premier plan, entier et de profil droit, encore au sein de la JG 1. L’empennage est vert foncé et le Wnr 120067 est situé au bas de la dérive. Sur le profil incriminé, le Wnr a été peint sur l’ «oreille» de l’aile en vue du démontage pour le transport vers les USA. L’avion, déjà démonté une fois pour être transporté de Leck à Kassel y a été remonté avec un empennage neuf ne lui appartenant pas à l’origine. De plus, le «7 jaune» (en réalité «7 blanc») est le 120222, dont on peut lire les trois derniers chiffres du Wnr sur l’extrémité arrière du fuselage. Le vrai «7 jaune» est de Wnr inconnu... Le 120067 est le «4 blanc» de la 1./JG 1. L’avion représenté par le profil est celui remonté de bric et de broc pour l’exposition des avions ennemis à Wright Field en octobre 1945. Le dessinateur y a ajouté le svastika absent d’origine. Ce n’est pas très authentique pour un avion opérationnel ! "
------------
Remarque : le profil du Heinkel He 162 évoqué ci-dessus par Jean-Claude Mermet se trouve en haut de la page 54 de la partie 2 de l'article de Paul Lucas. 
Dans une PARTIE 2 de ce GUIDE DE COULEURS N°10, je vous proposerai dans un futur article mon évaluation sRGB de cette teinte RLM 83 Bleu foncé, avec entre autre une comparaison avec la teinte RLM 24 Bleu foncé.
------------
Mes plus vifs remerciements à mon ami Jean-Claude Mermet pour avoir pris le temps de se pencher sur l'article évoqué dans ce GUIDE DE COULEURS N°10, plus particulièrement la partie 2, est de faire partager ainsi le fruit de ses recherches.

30 mars 2018

VU DANS REVUES N°5 [Mars/Avril 2018]

Pour ce nouveau numéro, je vous présente quelques articles de diverses revues en langue anglaise (dont je vous recommande la lecture) en relation avec les thèmes abordés dans ce blog et qui ont attiré mon attention.
------------
SOURCES (en langue anglaise)
. MENG AIR Modeller, n°76 (Février/Mars 2018) et n°77 (Avril/Mai 2018)   Voir PHOTO 1
PHOTO 1 - MENG AIR Modeller n°76 et n°77 1ères de couverture
 
© 2018 AFV Modeller Ltd
. Dans le n°76, un article intitulé "Winter Wonder Wulf" (pages 2 à 9) nous propose une très belle réalisation (voir PHOTO 2) de Paolo Portuesi d'un Focke Wulf Fw 190 A-4 à l'échelle 1/48ème sur la base de la récente (2017) et très réussie maquette de la marque EDUARD (réf. 82142 ProfiPACK edition). Le camouflage "hivernal' de l'avion est du plus effet. Pour parfaire et détailler cette maquette, l'auteur s'est appuyé sur cinq ensembles d'amélioration (réf. 648152 / 648351 / 648355 / 648366 / 648367) de la gamme BRASSIN proposée par EDUARD (superbes) qui au final donnent un résultat extrêmement réaliste à cette échelle.
PHOTO 2 - MENG AIR Modeller n°76 pages 8 et 9
© 2018 AFV Modeller Ltd
. Dans le n°77, un article intitulé "1:48 Messerschmitt Bf 109 G-6" (pages 54 à 59) nous propose une réalisation (voir PHOTO 3) de Renzo Bortolotto d'un Messerschmitt Bf 109 G-6 à l'échelle 1/48ème sur la base de la maquette de la marque EDUARD (moule corrigé de 2016, réf. 82113 ProfiPACK edition). La décoration est très bien réalisée avec une altération bien dosée.
PHOTO 3 - MENG AIR Modeller n°77 pages 58 et 59
© 2018 AFV Modeller Ltd
Remarque : les maquettes de la marque tchèque EDUARD utilisées pour ces deux belles réalisations montrent les progrès réalisés par cette dernière qui n'hésite pas à retravailler ses anciennes productions (telles ses Bf 109 G et Fw 190 A) pour proposer des modèles plus précis et plus simple à monter. De plus, sa gamme BRASSIN (chère tout de même) offre des ensembles d'amélioration parmi les plus détaillés et réalistes du marché.
. Model Airplane International, n°152 (Mars 2018)
Dans ce numéro, un article intitulé "Little Indian" (pages 16 à 26) est consacré à la maquette du P-51D Mustang de la marque AIRFIX à l'échelle 1/48ème sortie en 2017 (réf. A05131). L'auteur, Spencer Pollard, a choisi une des deux décorations proposées dans la boîte de la maquette avec une finition "métal naturel" (voir PHOTO 4). Le résultat est plus que réussi avec une réalisation du plus bel effet. En page 26 sont présentés sept des ensembles d'amélioration de la superbe gamme BRASSIN EDUARD élaborés pour cette maquette AIRFIX.
PHOTO 4 - Model Airplane International pages 16 et 17
© 2018 Doolittle Media
. Scale Aircraft Modelling, Volume 40 n°01 (Mars 2018) et n°02 (Avril 2018)
. Avec le numéro de mars 2018 (voir PHOTO 5) le magazine fête ses 40 années d'existence ⭐⭐⭐⭐, ce qui est remarquable pour une publication dédiée au maquettisme avions.
Dans ce numéro, un article intitulé "Gone to Lunch, Desert Burn Part One" (pages 56 à 59) nous propose une réalisation de Huw Morgan d'un Focke Wulf Fw 190 A-4 à l'échelle 1/48ème sur la base de la maquette EDUARD décidément à l'honneur. Là encore, l'auteur a recours à des ensembles d'amélioration pour parfaire la maquette de base. Cette première partie de l'article est consacrée au montage (voir PHOTO 5) avec une série de photos qui montrent les sous ensembles détaillés et peints.
PHOTO 5 -  Scale Aircraft Modelling Mars 2018 1ère de couverture et page 57
© 2018 Guideline Publications
. Dans le dernier numéro du magazine d'avril 2018 (voir PHOTO 6), on trouve tout d'abord (pages 26 à 28) la deuxième partie de l'article évoqué ci-dessus avec la fin du montage et la mise en peinture du Focke-Wulf Fw 190 A-4 (voir PHOTO 6). En la matière, l'auteur a opté pour un camouflage "désertique" (Tunisie 1943) et propose un diorama bien réalisé (avion en maintenance) utilisant des accessoires de la marque DAS WERK.
PHOTO 6 - Scale Aircraft Modelling Avril 2018 1ère de couverture et page 27
© 2018 Guideline Publications
Ensuite, en pages 29 à 31 on peut découvrir des photos dans la rubrique "WALKAROUND" d'un A6M2 Zero conservé au "Fargo Air Museum" (Dakota du Nord). Pour un maquettiste, une photo en gros plan de l'intérieur du puits du train d'atterrissage (voir PHOTO 7) pourra être utile pour l'interprétation de la couleur japonaise "Aotake".
Enfin, comme à son habitude, le magazine propose un petit livret intérieur détachable de 12 pages  "AIRCRAFT IN PROFILE" consacré à un avion en particulier, cette fois le Curtiss P-40. Richard Mason traite de l'historique de l'appareil, ses caractéristiques et ses évolutions, propose des profils en couleur (voir PHOTO 7), des plans à l'échelle 1/72ème (convertibles à l'échelle 1/48ème avec un agrandissement à 150%) et évoque les maquettes et accessoires concernant le P-40.
PHOTO 7 - Scale Aircraft Modelling Avril 2018 pages 30 et 46
© 2018 Guideline Publications
Remarque : je tiens à remercier Gary Hatcher qui me permet par un aimable envoi mensuel de pouvoir continuer à lire et apprécier ce magazine 👍
. Scale Aviation Modeller International, Volume 24 n°03 (Mars 2018)
Avec ce magazine, je terminerai ce VU DANS REVUES N°5 par un ensemble d'annonces de la marque tchèque EDUARD faites à l'occasion du dernier salon "Toy and Hobby Fair 2018" à Nuremberg. En pages 43 à 49, ce numéro de mars 2018 présente sous le titre "Nuremberg news" un ensemble d'informations liées au maquettisme avions issues de ce salon. Ainsi 2 pages sont consacrées à la conférence de presse EDUARD (voir PHOTO 7) portant sur son programme 2018/2019.
Par rapport aux thèmes de ce blog et de l'intérêt de votre hôte, on retiendra principalement que la marque va continuer à décliner sa nouvelle gamme de Focke Wulf Fw 190 A à l'échelle 1/48ème qui a débuté avec la version A-4 (superbe réalisation), que le très attendu Messerschmitt Bf 109 G-10 devrait apparaître en août et les versions G-14/AS et K en 2019. Un calendrier plutôt chargé fait que le P-51D Mustang à l'échelle 1/48ème prévu voit sa sortie repoussée à 2019/2020.
PHOTO 7 - Scale Aviation Modeller International Mars 2018 pages 48 et 49
© 2018 SAM publications
------------ 

10 janvier 2018

BULLETIN DU BLOG N°18 [Actualité 01/2018 : Maquette]

Hornby Hobbies Limited présente dans sa dernière newsletter, que j'ai reçu hier, l'ensemble des nouveautés de sa marque AIRFIX. Après avoir mis sur le marché en 2012 une nouvelle maquette du Messerschmitt Bf 109 E à l'échelle 1/72ème, la marque proposera en septembre 2018 sa réalisation à l'échelle 1/48ème. Voilà une très bonne nouvelle, surtout si le produit fini est aussi réussi que son dernier P-51D à la même échelle.
La maquette, référence A05120B, sera constituée de 120 pièces et proposera 3 décorations (voir PHOTO 1) : 
1. Messerschmitt Bf 109 E-4, WNr.1480, < + -- , Lieutenant Franz von Werra, II./JG3, 1940
2. Messerschmitt Bf 109 E-4, G9 + JV, III./NJG1, 1940 (entièrement de couleur noire)
3. Messerschmitt Bf 109 E-3, L-33, armée de l'air Yougoslave
Remarque : on peut penser en voyant ces 3 décorations qu'AIRFIX proposera dans sa boîte différents modèles de verrière et de casseroles d'hélice, ce qui serait une très bonne idée.
Le prix sera de 20.99 GBP soit à ce jour environ 23.80 EUR
PHOTO 1 - Les trois décorations de la future réf. A05120B AIRFIX du Bf 109 E-4/E-1
© 2018 Hornby Hobbies Limited
Mise à jour du 20 MARS 2018
Je me suis un peu emballé avec la new ci-dessus. En effet, AIRFIX a sorti en 2010 son nouveau moule d'un Messerschmitt Bf 109 E à l'échelle 1/48ème sous la référence A05120 Bf 109 E-1/E-3/E-4 avec 3 décorations. Puis en 2014, la marque a proposé sur la base du même moule une nouvelle référence A05120A Messerschmitt Bf 109 E-4/E-1 avec 2 décorations. La référence A05120B, évoquée dans ce BULLETIN DU BLOG N°18 et dont la sortie est prévue en septembre 2018, n'apparaît donc n'être qu'une nouvelle déclinaison avec 3 nouvelles décorations du moule sorti en 2010.

2 janvier 2018

A LA LOUPE N°14 [Transferts par voie humide HGW Models #248029 Bf 109]

Pour ce premier article de l'année 2018, je vous propose d'aborder des transferts par voie humide de la marque tchèque HGW Models qui pourront être utilisés pour la nouvelle maquette TAMIYA réf. 61117 à l'échelle 1/48ème du Messerschmitt Bf 109 G-6. Ces transferts par voie humide pourront également convenir, à la même échelle,  pour les maquettes EDUARD réf. 82111 et ZVEZDA réf. 4816 (voir PHOTO 1) du même appareil. La maquette de TAMIYA a fait récemment l'objet de montages dans des magazines évoqués dans les deux derniers "VU DANS REVUES" (voir ici et ici).
PHOTO 1 - Dessus des boîtes des maquettes du Messerschmitt Bf 109 G-6 des marques Eduard et Zvezda
© 2016 Eduard / © 2016 Zvezda
------------
Introduction
En octobre 2014, j'ai déjà eu l'occasion de parler des transferts par voie humide HGW Models pour des références à l'échelle 1/72ème dans le cadre d'un article qui notamment situe un transfert par voie humide par rapport à une décalcomanie classique et un transfert à sec (voir ici). La référence qui nous intéresse aujourd'hui à l'échelle 1/48ème propose non seulement un ensemble de petits marquages (stencils), mais également un ensemble de croix variées pleines ou évidées.
------------
Référence 248029 - Messerschmitt Bf 109, Crosses and stencils according to various manufacturers
Le produit est présenté dans une pochette plastique qui renferme deux planches de transferts par voie humide (voir PHOTO 2).
 -  La première de dimension 19 cm x 14 cm est dédiée aux diverses croix pleines (32 proposées) ou évidées (18 proposées) portées par les Messerschmitt Bf 109 G / K. Une feuille fine est apposée sur la planche pour assurer sa protection.
 -  La seconde de dimension 19 cm x 11,5 cm est dédiée à tous les petits marquages (stencils) portés par les Messerschmitt Bf 109 G / K. Là encore, une feuille fine est apposée sur la planche pour assurer sa protection.
Remarque : les différents marquages sont non seulement très fins et lisibles, mais HGW Models les propose en fonction de cinq différentes usines de fabrication des Messerschmitt Bf 109 G / K (Messerschmitt Augsburg, Messerschmitt Regensburg, Erla Leipzig, WNF et Diana G.m.b.H Brno). A noter que tous ces stencils se retrouvent sur une planche de transferts humides en série limitée (de 200 pièces) proposée par la marque H-MODELS Decals sous la réf. HMD48024 (cela laisse supposer un partenariat entre les deux marques). Un travail remarquable et très précis !
PHOTO 2 - La présentation et les deux planches de transferts humides de la réf. 248029
© HGW Models
En plus des deux planches ci-dessus, on trouve également dans la pochette trois feuilles d'instructions au format A4 (voir PHOTOS 3, 4 et 5) pliées qui donnent toutes les informations nécessaires pour les croix et petits marquages correspondants à chaque usine de production des Messerschmitt Bf 109 G / K.
PHOTOS 3, 4 et 5 - Les trois feuilles d'instructions de la réf. 248029
© HGW Models
Cette référence de transferts par voie humide est proposée au prix de 21,53 EUR et disponible sur la boutique en ligne de la marque, comme toutes les autres références à l'échelle 1/48ème, ici.
Pour les maquettistes qui ne souhaiteraient acquérir que les croix pleines et évidées ou que les stencils, la marque HGW Models propose deux autres références qui répondront à cette attente : réf. 248028 pour les seules croix pleines et évidées au prix de 10,56 EUR et la réf. 248030 pour les seuls stencils au prix de 15,22 EUR.
Remarque : sur sa page Facebook, la marque indiquait en novembre 2017 que désormais des transferts par voie humide seront proposés systématiquement avec la sortie d'une nouvelle maquette de la marque EDUARD. Avec les P-51D et Bf 109 G-10 annoncés par EDUARD pour 2018 et très attendus par votre hôte, je trouve que c'est une excellente idée!
------------
Bilan
Ces transferts par voie humide HGW Models destinés au Messerschmitt Bf 109 G / K peuvent être une bonne alternative à des décalcomanies classiques surtout pour les croix évidées. Les petits marquages (stencils) donneront un bon rendu mais au prix d'une certaine patience et d'un retrait en douceur du film protecteur transparent des transferts (après 6 à 8 heures de séchage) sous peine de désillusion.
Pour de plus amples informations sur l'application des transferts par voie humide, je vous invite à vous rendre sur le site de la marque ici.
------------ 
Une très bonne référence recommandée par aek
⭐⭐⭐⭐
Je tiens à remercier tout particulièrement Martin Bobek de HGW Models pour m'avoir aimablement fourni un exemplaire de cette planche de transferts humides.
Chers lecteurs, lorsque vous communiquez avec cette société, merci de mentionner que vous avez vu l'analyse de ce produit sur AVIONS EN KITS !