AVERTISSEMENT : "Le fait d'aborder des avions de chasse de la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale ne signifie en rien que je cautionne ou fasse l'apologie du régime allemand de cette période, bien au contraire." aek

20 mai 2018

A LA LOUPE N°16 [Décalcomanies EagleCals EC#171-48 et EC#172-48 Messerschmitt Bf 109 G-6 "Gustav"]

Eagle Editions Ltd. a consacré deux nouvelles planches de décalcomanies EagleCals (sorties en 2017) au Messerschmitt Bf 109 dans sa version G-6. On retrouve sur le marché beaucoup de planches de décalcomanies disponibles pour cet avion. La marque américaine a opté pour des décorations peu ou pas déjà traitées à ma connaissance. Ces deux nouvelles planches sont proposées au trois échelles 1/32ème, 1/48ème qui nous intéresse ici et 1/72ème. Elles viennent compléter une offre catalogue constituée déjà de 10 autres références à découvrir sur le site de la marque : EC#27-48, EC#28-48, EC#36-48, EC#37-48, EC#38-48, EC#40-48, EC#41-48, EC#42-48, EC#47-48 et EC#132-48. Chacune de ces références, ainsi que les deux dernières évoquées ici, est proposée au prix catalogue de 15.00 USD (soit à ce jour environ 12.80 EUR).
Si vous souhaitez avoir plus d'informations sur le Messerschmitt Bf 109 G-6 je vous invite à consulter un ouvrage en langue française 🛄 qui traite du sujet et apporte tout un lot d'informations très intéressantes.
🛄 Messerschmitt Bf 109, Jean-Claude Mermet et Christian-Jacques Ehrengardt, Caraktère 2015
------------
Présentation générale
Chaque référence est proposée dans une pochette transparente (au format 15 cm par 25 cm) avec une glissière à pression refermable. A l'intérieur, avec la planche de décalcomanies qui est protégée par une feuille spéciale, on trouve une feuille (au format 27,9 cm par 43,2 cm) pliées en quatre. Au recto, sur 1/4 on trouve la présentation en couleur des quatre appareils sélectionnés, sur un autre 1/4 des vues en couleur de dessus et dessous avec un placement des croix et sur 1/2 les quatre profils en gros plan avec le placement des décalcomanies. Au verso, en noir et blanc, sur 1/2 sont présentées des informations concernant les quatre avions retenus (code, W.Nr., pilote, localisation, camouflage, source) et sur le dernier 1/2, l'indication du placement de tous les petits marquages (voir PHOTO 1).
PHOTO 1 - La feuille de placement des petits marquages commune aux deux références
© 2017 Eagle Editions Ltd.
------
Appareils proposés réf. EC#171-48 Bf 109 G-6s
Au nombre de 4, ils appartiennent à des Escadre de chasse (Jagdgeschwader) différentes (voir PHOTO 2 profils de gauche). Il s'agit de la version G-6 du Messerschmitt Bf 109 qui présente les bossages caractéristiques liés à l'apparition de mitrailleuses MG 131 de 13,1 mm dès la version G-5.
. #1 Messerschmitt Bf 109 G-6, "6 jaune", W.Nr., 12./JG51, pilote inconnu, front de l'Est 1943
Remarque : l'appareil est recouvert d'un camouflage blanc hivernal lavable 
. #2 Messerschmitt Bf 109 G-6, "11 rouge ou noir", W.Nr. inconnu, 2./JG302, pilote inconnu, Allemagne 1944
. #3 Messerschmitt Bf 109 G-6, "14 bleu", W.Nr. inconnu, 12./JG2, France 1943
. #4 Messerschmitt Bf 109 G-6/R6, "1 noir", W.Nr. inconnu, 8./JG54, Allemagne 1944 
Remarque : la version G-6/R6 se caractérise par la présence de deux canons MG 151/20 en gondole sous chaque aile.
Concernant la planche de décalcomanies (voir PHOTO 3 planche de gauche), ces dernières sont finement et précisément imprimées (aucune indication sur l'imprimeur : Cartograf ou Microscale?) et sont très complètes. Par exemple, les spirales blanches sont fournies pour les appareils #2 et #4. Les croix gammées sont proposées en deux parties assez bien pensées, mais donc à reconstituer (législation oblige dans certains pays).
------
Appareils proposés réf. EC#172-48 Bf 109 G-6s
Là encore, au nombre de 4 (également de la version G-6), ils appartiennent à des Escadres de chasse (Jagdgeschwader) différentes (voir PHOTO 2 profils de droite).
. #1 Messerschmitt Bf 109 G-6, "7 rouge ou noir", W.Nr inconnu., 2./JG302, pilote Xaver Neumeier, Allemagne 1944
. #2 Messerschmitt Bf 109 G-6, "17 bleu", W.Nr. inconnu, 12./JG2, pilote inconnu, France 1943
Remarque : cet appareil est mon préféré avec une verrière de type Erla et armé de WGr 21. Une photo de cet avion peut être vue ici. Le profil de la planche semble proposer une bonne interprétation notamment pour la gouverne de direction en RLM 04. Par contre, le dessous du capot moteur est donné dans la même teinte ce qui n'est pas évident sur la photo (on peut cependant faire confiance à Jerry Crandall qui possède peut être dans sa collection une photo de meilleure qualité plus parlante).
. #3 Messerschmitt Bf 109 G-6, "3 blanc", W.Nr. inconnu, I./JG300, pilote inconnu, Allemagne 1944
Remarque : cet appareil porte un camouflage constitué de lignes ondulées en RLM 75 sur fond RLM 76 pour le dessus et en RLM 22 pour le dessous de l'appareil.
. #4 Messerschmitt Bf 109 G-6/R6, "11 blanc", W.Nr. inconnu, 7./JG54, pilote inconnu, 1944 
Sur la planche de décalcomanies (voir PHOTO 3 planche de droite), on retrouve la même qualité constatée dans la référence EC#171-48. A noter qu'une spirale blanche est proposée pour la casserole d'hélice de chaque appareil sélectionné.
PHOTO 2 - Les profils en couleurs des deux références
© 2017 Eagle Editions Ltd.
PHOTO 3 - Les planches de décalcomanies des deux références
© 2017 Eagle Editions Ltd.
------------
Bilan
Comme à son habitude, la marque américaine nous propose deux planches de décalcomanies caractérisées par une grande finesse et une bonne restitution des couleurs. Pour ces deux productions, les sujets traités se démarquent des autres présents sur le marché en faisant preuve d'originalité. Voilà de quoi décorer de belle façon un "Gustav" à l'échelle 1/48ème en choisissant parmi les meilleures maquettes à cette l'échelle proposées sur le marché par les marques TAMIYA, EDUARD ou ZVEZDA. Avec la future sortie chez EDUARD d'une version G-10 du Messerschmitt Bf 109 à l'échelle 1/48ème  très attendue, on peut espérer qu'Eagle Editions Ltd. proposera de nouvelles planches de décalcomanies aussi attractives que les deux présentées dans cet article!
Deux belles planches de décalcomanies attractives et qualitatives
⭐⭐⭐⭐⭐
Je tiens à remercier tout particulièrement Judy Crandall de Eagle Editions Ltd. pour m'avoir aimablement fourni un exemplaire de ces deux planches de décalcomanies.
Chers lecteurs, lorsque vous communiquez avec cette société, merci de mentionner que vous avez vu l'analyse de ces produits sur AVIONS EN KITS !

19 mai 2018

VU SUR LE NET N°2 [Albums photos Messerschmitt Bf 109 Luftwaffe sur Flickr]

Si , comme votre hôte, vous aimez bien avoir une ou plusieurs photos de référence sur un avion qui a été retenu pour une réalisation en maquette, la documentation papier (livres, magazines…) est une source incontournable, mais pas toujours suffisante. Internet peut alors venir en complément. Lors de diverses recherches sur le web menées l'année dernière, je suis tombé sur des albums photos de Marc-André Haldimann proposés sur Flickr que je vous laisse découvrir ici. Flickr (contraction anglaise de flick through, "feuilleter" en français) est un site web (plateforme) de partage de photos gratuit qui appartient à Yahoo. Ces albums sont consacrés au Messerschmitt Bf 109 de la Luftwaffe avec une compilation remarquable de plus de 5000 photos. Un classement est fait par Escadres de chasse (JG), par localisation ou encore par versions de l'appareil. On trouve un maximum de photos en noir et blanc, mais également des photos en couleur. Lorsqu'on se place sur une photo, une légende succincte apparait en bas de celle-ci avec quelques informations et la source. Je voulais partager cette ancienne "découverte" avec mes visiteurs et lecteurs. 

10 mai 2018

A LA LOUPE N°15 [Décalcomanies Lifelike Decals 48-053, 48-054 et 48-055 Mitsubishi A5M "Claude"]


En début d'année, la marque japonaise Lifelike Decals nous a proposé pas moins de 3 planches de décalcomanies hautes en couleurs consacrées au Mitsubishi A5M "Claude", précurseur du célébrissime Mitsubishi A6M Zero. Je vous présente aujourd'hui ces trois dernières productions à l'échelle 1/48ème.
------------
Présentation générale
Ces 3 planches ont en commun d'être proposées dans une pochette transparente (17 cm x 26 cm) avec fermeture à zip qui contient 3 feuilles A4 pliées en 2 et les planches de décalcomanies. Une première feuille présente 4 profils sélectionnés parmi les 12 ou 13 proposés, l'emplacement des petits marquages et les sources de références des appareils retenus. Une deuxième feuille propose l'ensemble des 12 ou 13 profils. Une troisième feuille recto-verso donne l'ensemble des informations pour chaque appareil (un travail remarquable caractéristique de la marque). Les maquettes recommandées de Mitsubishi A5M "Claude" à l'échelle 1/48ème  sont celles de marque japonaise Fine Molds (voir PHOTO 1) et de la nouvelle marque ukrainienne prometteuse Wingsy Kits (voir PHOTO 2).
L'impression des décalcomanies réalisée par Microscale est de grande qualité avec de la finesse, de la précision et une bonne densité des couleurs.
Le prix catalogue de chacune des planches est de 1800 JPY (soit à ce jour environ 13.90 EUR).
PHOTO 1 - Les boîtes d'A5M proposées par la marque Fine Molds
© 2016-2017 Fine Molds
PHOTO 2 - Les boîtes d'A5M proposées par la marque Wingsy Kits
© 2016-2018 Wingsy Kits
------
Réf. 48-053 Mitsubishi A5M Part 1
2 planches de décalcomanies permettent de réaliser 12 décorations (voir PHOTO 3) avec cette première référence consacrée presque exclusivement à la version A5M4 du "Claude (appareils #2 à #12 dont un avec un camouflage vert et un autre peint de couleur orange) et une version A5M2b de début de production (appareil #1).
PHOTO 3 - Les 12 profils et les 2 planches de décalcomanies de la réf. 48-053
© 2018 Lifelike Decals
------
Réf. 48-054 Mitsubishi A5M Part 2
2 planches de décalcomanies et un petit gabarit (pour l'appareil #8) permettent de réaliser 13 décorations du A5M "Claude" (voir PHOTO 4). Là encore la version A5M4 est dominante avec 9 appareils et la version A5M2b de fin de production est représentée par 4 appareils.
Commentaire : toutes les décorations sont superbes, mais je préfère celle de l'appareil #9, un A5M2b de fin de production du 14th Kokutai, avec un camouflage très attractif en deux tons et une queue peinte en rouge.
PHOTO 4 - Les 13 profils et les 2 planches de décalcomanies + gabarit de la réf. 48-054
© 2018 Lifelike Decals
------
Réf. 48-055 Mitsubishi A5M Part 3
3 planches de décalcomanies permettent là encore de réaliser 13 décorations du A5M "Claude" (voir PHOTO 5). Une fois de plus la version A5M4 est la plus proposée (appareils #3 à #13, ce dernier étant le seul avec un camouflage vert) et seulement 2 appareils concernent la version A5M2b de début de production (appareil #1 avec un camouflage deux tons) et de fin de production (appareil #2). 
PHOTO 5 - Les 13 profils et les 3 planches de décalcomanies de la réf. 48-055
© 2018 Lifelike Decals
------------
Bilan
Ces 3 planches de décalcomanies sont tout simplement remarquables par la quantité de décorations proposées sur chacune d'elles (au total 38 possibles), par la richesse des informations données qui démontrent une réelle qualité des recherches menées (une constante et une marque de fabrique de Lifelike Decals), par l'originalité des décorations sélectionnées et par la bonne restitution des couleurs.
Planches de décalcomanies remarquables vivement recommandées par aek 
⭐⭐⭐⭐⭐
Je tiens à remercier tout particulièrement Nagao San de Lifelike Decals pour m'avoir aimablement fourni un exemplaire de chacune de ces planches de décalcomanies.
Chers lecteurs, lorsque vous communiquez avec cette société, merci de mentionner que vous avez vu l'analyse de ces produits sur le Blog AVIONS EN KITS !

31 mars 2018

GUIDE DE COULEURS N°10 PARTIE 1 [RLM 83 Bleu foncé ou non?]

Avec ce GUIDE DE COULEURS N°10, j'ai souhaité aborder de nouveau la teinte RLM 83 de la Luftwaffe pendant la WWII que j'avais déjà évoquée en 2014 sur ce blog dans un article intitulé "Couleur RLM 83 : la fin d'un mystère" (voir ici).
------------
L'excellent magazine Scale Aircraft Modelling a publié, dans ses numéros de Novembre et Décembre 2017 (voir PHOTO 1),  un article en deux parties de Paul Lucas dans la rubrique "COLOUR CONUNDRUM" intitulé "The Truth about Late War Luftwaffe Camouflage?".
PHOTO 1 - Scale Aircraft Modelling Novembre et Décembre 2017 1ères de couverture
© 2017 Guideline Publications
La partie 1 (voir PHOTO 2), sur 4 pages (52 à 55) traitait plus particulièrement des teintes RLM 81 et RLM 82. J'en ai parlé, en Novembre 2017, dans le BULLETIN DU BLOG N°17 (voir ici) qui a fait l'objet d'un commentaire détaillé de Jean-Claude Mermet, auteur d'une publication de référence sur les camouflages de la Luftwaffe dans un numéro Hors-Série (Juillet-Août 2010) du magazine en langue française Aérojournal *
* Aérojournal HS n°6, Les camouflages de la Luftwaffe 1936-1945, Jean-Claude Mermet, Caracktère 2010
La partie 2 (voir PHOTO 2), sur 4 pages également (52 à 55) évoquait non seulement la teinte RLM 83, mais également la teinte "Grünblau" trouvée sur les intrados d'avions de la Luftwaffe en fin de guerre.
PHOTO 2 - Pages 52 des parties 1 (SAM 11/2017) et 2 (SAM 12/2017) de l'article
© 2017 Guideline Publications
C'est cette deuxième partie qui m'a laissé plus que dubitatif aussi bien au niveau de l'argumentation que de la prise de position en faveur d'une teinte RLM 83 "Vert foncé". L'auteur adopte une position opposée aux dernières découvertes en la matière qui vont dans le sens d'une teinte RLM 83 Bleu foncé !!!
J'ai pris contact avec mon ami Jean-Claude Mermet pour avoir un avis éclairé et factuel (issu de ses nombreuses recherches) par rapport à l'argumentaire développé dans la seconde partie de cet article. J'ai proposé à ce dernier de faire pour le blog (afin que tous mes lecteurs et visiteurs puissent bénéficier de ses compétences en la matière) un article de synthèse mettant en avant les éléments connus à ce jour. Je vous livre donc ci-dessous celui-ci qui permettra à chacun de se faire sa propre opinion. En ce qui concerne votre hôte, cette dernière est faite : la teinte RLM 83 est un bleu foncé.
------------
Article de Jean-Claude Mermet du 06 février 2018
"RLM 83 et autres
J’ai pris connaissance de la seconde partie de l’article et quelque chose me déplait au plus haut point, sous forme de question : pourquoi l’auteur réaffirme-t-il que la teinte 83 est un vert foncé ? On peut se poser la question, car il va à l’encontre des dernières découvertes de documents officiels. Il cite en référence l’ouvrage de Kenneth Merrick qui a proposé la teinte 83 comme étant un vert foncé, mais, et je le souligne de trois traits, avant la découverte du document du centre d’essai de Travemünde révélant que la 83 est un bleu foncé, via la note de l’E-Stelle de Travemünde E2 45/21 SS «Entwicklung und Erprobung einer Tarnung für Mittelsmeereinsatz» 26 novembre 1943 (voir mon commentaire précédent).
L’histoire de cette teinte bleue en Méditerranée est assez complexe. Un «bleu clair» est avéré dans le rapport de capture d’un Ju 88 A-4 de la 1./KG 54, Wnr 550396, B3+MH, qui s’est posé en suisse le 21 octobre 1943, soit environ cinq mois avant l’officialisation de la teinte RLM 83. Un membre de la KG 76 a décrit ce bleu comme étant, peut-être, de la RLM 24 qui est un bleu très sombre, en se référant à d’autres avions de l’unité. Toutefois, comme les matériels, les peintures font l’objet de longs essais de résistance et de vieillissement in situ. Peut-être cette teinte était-elle une couleur aux essais. C’est totalement possible et nous en avons un exemple célèbre avec les teintes à la JG 54 en Russie en 1943.
Mise au point : dans ce cas précis, la teinte 24 est le fruit de la supposition d’un témoin et il est trop facile d’en faire une certitude. Les auteurs oublient (par ignorance ou volontairement ?) que le règlement de la Luftwaffe interdisait aux peintres de remplacer une couleur officielle de camouflage par une autre. Dans l’article, la référence à une demande de livraison importante de RLM 24, en date du 15 juin 1944, n’est pas une preuve tangible, surtout en ce qui concerne l’avion “suisse” capturé huit mois auparavant. La teinte RLM 83, selon la documentation de Michael Ullmann, n’est pas appliquée en usine mais uniquement par les dépôts ou les unités. Si, au 15 août 1944, cette teinte est citée dans la Sammelmitteilung Nr. 2, c’est qu’elle est toujours utilisée officiellement et cela, depuis novembre 1943. Ce Ju 88 A-4 n’est donc pas en RLM 24 mais en RLM 83 qui, tout en étant un «Dunkelblau» est plus clair que la RLM 24 Dunkelblau. Ne nous méprenons pas sur les désignations; les adjectifs «clair», «sombre» sont relatifs. Avant l’abandon des désignations des couleurs dans les textes du RLM, des teintes assez différentes en densités ont toutes été classées sous un même qualificatif comme les verts 70, 72 et 81, voire 82 qui sont tous «Dunkelgrün».
Autre point : en dehors de quelques rares références attribuées mais pas utilisées, le RLM n’utilisait jamais deux fois la même référence pour des objets différents. Les quelques cas connus ont été surtout utilisés pour déjouer les services de renseignement alliés, dont le He 162 qui reprenait la dénomination du Bf 162 Jaguar et le Me 163 Komet reprenant la dénomination du Weser Bf 163, un concurrent non réalisé du Fi 156.
Toutefois, l’auteur de l’article, implicitement, confirme dans la première partie de son article, que les références devenues obsolètes ne sont pas réutilisées et se contredit au sujet de la teinte 83 dans la seconde partie.
Autre point déplaisant : le profil du He 162 représente un avion déjà détérioré par les Américains, duquel, il est vrai, existent des photos dont une en couleurs. Toutefois une photo existe, prise à Leck, montrant l’avion, en premier plan, entier et de profil droit, encore au sein de la JG 1. L’empennage est vert foncé et le Wnr 120067 est situé au bas de la dérive. Sur le profil incriminé, le Wnr a été peint sur l’ «oreille» de l’aile en vue du démontage pour le transport vers les USA. L’avion, déjà démonté une fois pour être transporté de Leck à Kassel y a été remonté avec un empennage neuf ne lui appartenant pas à l’origine. De plus, le «7 jaune» (en réalité «7 blanc») est le 120222, dont on peut lire les trois derniers chiffres du Wnr sur l’extrémité arrière du fuselage. Le vrai «7 jaune» est de Wnr inconnu... Le 120067 est le «4 blanc» de la 1./JG 1. L’avion représenté par le profil est celui remonté de bric et de broc pour l’exposition des avions ennemis à Wright Field en octobre 1945. Le dessinateur y a ajouté le svastika absent d’origine. Ce n’est pas très authentique pour un avion opérationnel ! "
------------
Remarque : le profil du Heinkel He 162 évoqué ci-dessus par Jean-Claude Mermet se trouve en haut de la page 54 de la partie 2 de l'article de Paul Lucas. 
Dans une PARTIE 2 de ce GUIDE DE COULEURS N°10, je vous proposerai dans un futur article mon évaluation sRGB de cette teinte RLM 83 Bleu foncé, avec entre autre une comparaison avec la teinte RLM 24 Bleu foncé.
------------
Mes plus vifs remerciements à mon ami Jean-Claude Mermet pour avoir pris le temps de se pencher sur l'article évoqué dans ce GUIDE DE COULEURS N°10, plus particulièrement la partie 2, est de faire partager ainsi le fruit de ses recherches.