AVERTISSEMENT : "Le fait d'aborder des avions de chasse de la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale ne signifie en rien que je cautionne ou fasse l'apologie du régime allemand de cette période, bien au contraire." aek

12 mars 2020

A SAVOIR N°4 [Un rétroviseur de P-38 Lightning pour des P-51D Mustang]

Introduction générale
Avec la version D de son P-51 Mustang, le constructeur d'aéronautique militaire américain North American Aviation a apporté toute une série de modifications par rapport à la version précédente équipée du moteur Merlin (P-51B/C). Le N.A. P-51D Mustang est devenu le résultat final de tous les développements et améliorations dans la conception de base de cet avion.
Le changement le plus important, ayant nécessité une modification du fuselage, a été la mise en place d'une verrière bulle coulissante. Cette dernière offrait au pilote une vision panoramique dégagée à 360 degré. Le constructeur répondait ainsi notamment aux sollicitations des pilotes de P-51B/C Mustang pour une meilleur visibilité. Concernant cette verrière (produite dans les usine d'Inglewood et de Dallas), il convient de souligner que des évolutions sont intervenues tout au long de sa production avec le but de réduire les distorsions optiques pour optimiser la visibilité.
Les P-51D Mustang sortant des usines et livrés aux groupes de chasse étaient dépourvus de rétroviseur que ce soit sur le pare-brise ou la verrière. Au sein des escadrons de chasse, des pilotes ayant connu d'autres avions équipés de rétroviseur (Spitfire, P-47D Thunderbolt "razorback" ou encore P-38 Lightning) ont sollicité le personnel au sol en charge de leur appareil pour l'installation d'un ou deux rétroviseurs additionnels afin d' optimiser la vision arrière de leur P-51D Mustang.

L'installation de rétroviseurs
☀ Le type Spitfire anglais
Dans les groupes de chasse de la 8th et 9th AF, l'ajout de rétroviseurs circulaires de type Spitfire était l'installation préférée pour les P-51D Mustang. Il est envisageable de penser que cela pouvait être lié au fait que les escadrons de chasse américains étaient basés sur le sol anglais rendant le rétroviseur britannique plus facilement et rapidement disponible. Les configurations retenues dans les escadrons de chasse ont été très variées et certains pilotes ont fait même installer non pas un mais deux rétroviseurs (voir PHOTO 1A).
On peut également évoquer une installation de deux types différents de rétroviseurs rencontré sur un P-51D-5-NA Mustang du 20th FG. Il s'agit de l'appareil 44-13761 MC-O (qui deviendra MC-I), "Happy Jack's Go Buggy" affecté au Cpt. Jack M. Ilfrey du 79th FS. Une photo de cet avion montre bien l'installation d'un rétroviseur circulaire type Spitfire sur le centre du montant supérieur de la verrière bulle coulissante et un autre juste derrière d'un aspect différent sur le dessus de celle-ci (voir PHOTO 1B). Ce dernier est du type P-38 Lightning.
Remarque : une autre photo en noir et blanc de l'appareil devenu MC-I avec le nouveau marquage de nez "touches de piano blanches et noires" (apparu en novembre 1944), prise sous un autre angle et avec la verrière ouverte, montre bien et confirme la disposition des deux types de rétroviseurs.
PHOTO 1 (A et B) - Les principales installations de rétroviseurs et un cas particulier
© 2020 AVIONS EN KITS
 Le type P-38 Lightning américain
Un autre type de rétroviseur a également été utilisé pour des P-51D Mustang : celui du P-38 Lightning (voir PHOTO 2). Ce bimoteur de Lockheed était équipé en usine d'un rétroviseur de forme rectangulaire enfermé dans un petit carénage bulle en plexiglas transparent (des photos d'un modèle d'époque de ce carénage sont visibles ici). Il était situé sur la partie avant de la verrière supérieure qui était articulée à l'arrière. Cette verrière à ouverture arrière a été introduite sur la version F du P-38 Lightning, remplaçant la verrière à ouverture latérale équipant les variantes antérieures.
Remarque : la verrière de tous les Lockheed P-38 Lightning monoplaces se composait d'un pare-brise, de deux vitres latérales qui descendaient/montaient comme les vitres d’une voiture, d'une partie supérieure articulée et d'une partie arrière en deux parties qui recouvrait le compartiment radio.
PHOTO 2 - Le rétroviseur du P-38 Lightning
© 2020 AVIONS EN KITS
Sur la verrière bulle coulissante du N.A. P-51D Mustang (voir PHOTO 3), il était installé sur l'avant de celle-ci par 3 points de fixation et assurait ainsi au pilote une visibilité directe de l'arrière de son avion.
PHOTO 3 - Le rétroviseur type P-38 Lightning sur le P-51D Mustang
© 2020 AVIONS EN KITS
On pourrait penser que les groupes de chasse de la 8th AF qui ont été équipés avant leur P-51D Mustang du P-38 Lightning (20th FG, 55th FG, 364th FG et 479th FG), auraient pu privilégier le montage du rétroviseur de celui-ci en cas de stock approprié sur sollicitation de certains de leurs pilotes. Ce n'est pas le cas et si on se réfère aux photos disponibles, elles montrent que même les autres groupes ont installé sur certains P-51D Mustang un rétroviseur type P-38 Lightning (tels notamment les 352nd FG, 353rd FG, 357th FG, 359th FG). Les photos de N.A. P-51D Mustang avec un rétroviseur type P-38 Lightning sont beaucoup moins nombreuses que celles avec un type Spitfire et les vues rapprochées peu fréquentes. J'ai pu tout de même, au cours de mes recherches, retenir 4 exemples significatifs (voir PHOTO 4) de 4 groupes de chasse différents (20th FG, 353rd FG, 357th FG et 359th FG).
PHOTO 4 - Exemples illustratifs de montages de rétroviseur type P-38 Lightning
© 2020 AVIONS EN KITS
Le coin du maquettiste
Pour conclure cette analyse, je vous propose de faire le tour de quatre marques pour voir lesquelles proposent dans leur maquette de N.A. P-51 D Mustang à l'échelle 1/48ème un rétroviseur de type P-38 Lightning (une très petite pièce à cette échelle).
1. EDUARD : non
(dommage, car c'est selon moi la meilleure maquette à cette échelle du P-51D Mustang dont je publierai prochainement une revue complète)
2. AIRFIX : non
3. MENG : oui que l'on trouve dans la boîte de la référence LS-006
(petite pièce transparente du carénage/rétroviseur F2)
4. TAMIYA : oui que l'on trouve dans les boîtes des références 89732 et 61040
(petite pièce transparente du carénage/rétroviseur D6)
Remarque : MENG propose seulement de coller sa pièce transparente carénage/rétroviseur alors que TAMIYA indique de peindre l'intérieur de couleur aluminium pour représenter le miroir du rétroviseur. En réalité, le cadre du rétroviseur autour du miroir était noir. Dans sa récente et très réussie maquette du Lockheed P-38 F/G Lightning référence 61120, TAMIYA propose une très petite décalcomanie argent réfléchissant (n°118) pour simuler le miroir du rétroviseur, ce qui est à mon sens une meilleure solution que de la peinture qui reste délicate à passer sur une si petite pièce. Dans son magnifique Mustang P-51D à l'échelle 1/32ème, la marque japonaise propose un miroir transparent dont il faut peindre l'arrière en noir et à mettre en place dans le carénage transparent : la meilleure solution mais que seule permet l'échelle 1/32ème.
------------
Références
- AN 01-57-4A, Parts Catalog for Airplane Models P-38H, P-38J, P-38L and F-5B, 10 august 1945
- Lockheed Aircraft Corporation, Drawing 195070 Fairing Assem-Rear view mirror, P-38E, 5/22/1942
- Walk Around n°30, P-38 Lightning, Larry Davis, Squadron/Signal Publications Inc. 2003
- Detail & Scale n°38, P-38J through P-38M, Bert Kinzey, Detail & Scale Inc. 1998
- Aero Detail n°13, North American P-51D Mustang, Dai Nippon Kaiga Co. Ltd. 1995
- 20th Fighter Group, Ron MacKay, Squadron/Signal Publications Inc. 1995
- Walk Around n°7 P-51D, Larry Davis, Squadron/Signal Publications Inc. 1996
- Site Web American Air Museum in Britain (americanairmuseum.com)
- Site Web Little Friends (littlefriends.co.uk)
------------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

****** ATTENTION ******

* TOUS LES COMMENTAIRES ETANT MODERES PAR L'AUTEUR DU BLOG, ILS N'APPARAISSENT PAS IMMEDIATEMENT.

* TOUS LES COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS, MAIS LES COMMENTAIRES ANONYMES NE SERONT PAS PUBLIES.