AVERTISSEMENT : "Le fait d'aborder des avions de chasse de la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale ne signifie en rien que je cautionne ou fasse l'apologie du régime allemand de cette période, bien au contraire." aek

26 novembre 2014

SPECIAL AVION N°1 Partie I [Ki-100 - Un livre]

J'ai choisi de vous présenter aujourd'hui un avion de l'armée de l'air impériale japonaise (IJAAF) moins connu que les Ki-43 Hayabusa (surnom "Oscar"), Ki-44 Shoki (surnom "Tojo"), Ki-61 Hien (surnom "Tony") ou Ki-84 Hayate (surnom "Frank"), mais qui s'est révélé être un appareil très performant : le Kawasaki Ki-100 Goshiki-Sentoki (avion de chasse de l'armée modèle 5). A la différence des autres modèles d'avions de chasse de l'armée de l'air impériale japonaise, parce ce qu'il a été opérationnel tardivement (mars 1945), les américains n'ont pas eu le temps de lui attribuer un surnom.
Ce premier "Spécial" s'articulera autour d'un livre (Partie I), d'un kit (Partie II) et d'une planche de décalcomanies (Partie III).
------------
PRESENTATION PRELIMINAIRE DE L'AVION
Historique synthétique
Le développement rapide du Kawasaki Ki-100 est lié à une décision de l'armée de l'air impériale japonaise et à un évènement survenu en janvier 1945.
. Subissant les raids des bombardiers lourds américains (B-29 "Superfortress")  au dessus du Japon et confrontée à l'absence d'un intercepteur efficace pour les contrer, l'IJAAF a ordonné en octobre 1944 qu'un moteur en étoile de 1500 ch (le Mitsubishi Ha-112-II, version de l'armée du Kinsei 62 de la marine) soit adapté sur la cellule du Ki-61-II, une version améliorée du Ki-61-I Hien. équipé d'un moteur en ligne (le Kawasaki Ha-40 qui était une adaptation japonaise du Daimler-Benz DB 601A allemand).
Remarque : Le ki-61-I Hien était le seul appareil de l'IJAAF doté d'une moteur en ligne refroidi par liquide avec une vitesse et un taux de montée satisfaisants, mais qui a souffert tout au long de sa carrière de problèmes récurrents de fiabilité moteur. La version améliorée Ki-61-II avec un nouveau moteur  en ligne plus puissant de 1500 ch (le Kawasaki Ha-140) a abouti à une meilleure performance générale, mais a été confrontée à une qualité d'assemblage du moteur de plus en plus médiocre et une fiabilité insuffisante.
. Le 19 janvier 1945, un raid de bombardiers lourds B-29 a détruit l'usine de production du moteur Mistubishi Ha-140, stoppant ainsi celle-ci et laissant 275 cellules de Ki-61-II sans moyen de propulsion. Ces dernières furent alors dans l'urgence équipées du moteur imposé par l'IJAAF, le Mitsubishi Ha-112-II donnant ainsi naissance au Kawasaki Ki-100 Goshiki-Sentoki .
Remarque : le problème rencontré a été d'adapter un moteur en étoile large sur le fuselage étroit du Ki-61-II. Pour ce faire, les ingénieurs de Kawasaki se sont inspirés d'un Fw 190 A importé qu'ils avaient à disposition. 3 cellules de Ki-61-II (prises sur les 275 en attente de motorisation) ont été modifiées et ont servi de prototypes. Le premier vol est intervenu le 1 février 1945 avec un résultat d'ensemble plein de promesses. A partir de mars 1945, le Ki-100-I est livré aux Sentai (Groupes). Il va se révéler convenir aussi bien à l'attaque des bombardiers lourds américains (B-29) qu'au combat avec les chasseurs tels le F6F Hellcat de l'USN, voire même le P-51 D Mustang de l'USAAF !
Informations générales
Les différentes versions du Ki-100 (voir pages 58 à 65 de l'Aero Detail 32 pour plus de détails)
Ki-100 prototype (3 exemplaires construits)
Ki-100-I Ko  (271 appareils construits)
Ki-100-I Otsu (118 appareils construits)
Ki-100-II (seulement 3 exemplaires construits de ce modèle qui n'ont jamais connu le combat,  avec un moteur Ha-112-II Ru équipé d'un turbo compresseur pour favoriser l'interception des B-29 à haute altitude et pallier la dégradation des performances du Ki-100-I au dessus d'un plafond de 10000 m)
Total de la production :395 unités
Les caractéristiques techniques principales du Ki-100
Longueur : 8.82 m
Hauteur : 3.75 m
Envergure : 12 m
Surface alaire : 20 m2
Poids à vide : 2525 kg
Moteur : Mitsubishi Ha-112-II, 14 cylindres double étoile refroidi par air, 1500 ch
Vitesse maximale : 580 km/h à 6000 m
Vitesse de croisière : 400 km/h
Autonomie maximale : 2200 km
Plafond pratique : 11000 m
Temps de montée à 5000 m : 6 mn
Armement : 2 canons de 20 mm (Ho-5) montés sur le fuselage et 2 mitrailleuses de 12.7 mm (Ho-103) montées dans les ailes. Possibilité d'emporter sous chaque aile une bombe de 250 kg
Des dessins multi-vues du Ki-100
Des multi-vues, très bien réalisées et utiles pour notre échelle 1/72, sont proposées dans la publication polonaise Monografie Lotnicze n°5, Kawasaki Ki-61 Hien, de Tadeusz Januszewski et Adam Jarski, AJ.Press, 1992 (texte en polonais uniquement).
Dessins multi-vues du Ki-100-I Otsu et Ko pages 18 et 19
© 1992 AJ.Press - Monogafie Lotnicze n°5 
-------------
LE LIVRE
Il s'agit du 32ème numéro de la fameuse série japonaise Aero Detail qui coïncide avec un changement radical du célèbre format 26 cm x 25,4 cm pour le plus classique format A4 21 cm x 29,7 cm. Ce numéro publié en décembre 2009 est consacré exclusivement au Ki-100.
Jusqu'à la sortie de ce livre, les maquettistes s'intéressant plus particulièrement à cet appareil n'avaient à disposition que l'ouvrage japonais Burin-Do n°36, Kawasaki Army Type 5 Fighter, publié en avril 1973 ou sa nouvelle édition (n°23) publiée en juillet 1990.
De plus, une étude brève du Ki-100 se trouvait souvent reléguée à la fin des livres consacrés au Kawasaki Ki-61 Hien. On peut citer notamment les deux excellentes publications japonaises : Model Art n°428, I.J. Army Kawasaki type 3 & 5 Fighter, Model Art Co.Ltd,1994 et  Model Art Profile n°733, Kawasaki Ki 61, Model Art Co.Ltd, 2007 (ce dernier propose pages 58 et 59, des dessins multi-vues à l'échelle 1/72 du Ki-100 qui sont très utiles au maquettiste souhaitant vérifier les dimensions et les détails du kit retenu).
Ce nouvel opus d'Aero Detail est donc le bienvenu lorsque l'on veut réaliser un kit au plus près de la réalité historique et que l'on recherche des photos et des dessins de qualité propres à cette publication. Ce numéro ne déroge pas à la règle de proposer un "walk around" détaillé d'un appareil restauré conservé dans un musée (ici en l'occurrence le Musée de la Royale Air Force situé à Hendon, un quartier de Londres). L'auteur Guiseppe Picarella, spécialiste de l'aviation japonaise et consultant pour le Musée en la matière, a contribué à la restauration de l'avion, un Ki-100-I Otsu de milieu de production (numéro de série 16336) datant de fin juin 1945. Cet appareil est le seul exemplaire préservé dans le monde.
Présentation
Le livre est protégé par une jaquette "glacée" du plus bel effet et la première de couverture souple propose une partie d'un écorché extrêmement détaillé qui figure en page 48 de la publication.
Aero Detail 32 - Jaquette et 1ère de couverture
© 2009, Dai Nippon Kaiga Co., Ltd.
72 pages sont proposées avec une impression de grande qualité qui met bien en valeur les très nombreuses photos en couleur de l'appareil préservé. Le texte et les légendes sont en  japonais et anglais.
Page 1 : sommaire avec une photo du Ki-100 préservé dans le hall du Musée anglais
Page 2 : remerciements de l'auteur
Page 3 : informations sur le musée de la RAF à Londres avec deux belles photos du Ki-100 en compagnie d'autres appareils conservés.
Pages 4 à 11 : histoire du Ki-100-I Otsu C/n 16336 depuis sa récupération par les américains en 1945 jusqu'à sa présentation au public dans le Musée de la RAF à Henton (vraiment très instructif)
Pages 12 à 17 : détails au niveau du nez avec 32 photos en couleur
Pages 18 à 21 : détails au niveau du moteur avec 23 photos en couleur et 3 en noir et blanc
Pages 22 à 26 : détails au niveau du cockpit avec 32 photos en couleur et 1 en noir et blanc
Pages 27 à 31 : détails au niveau du fuselage avec 31 photos en couleur et 1 en noir et blanc
Pages 32 à 36 : détails au niveau des ailes avec 41 photos en couleur et 1 en noir et blanc
Pages 37 à 39 : détails au niveau des trains d'atterrissage et des puits de trains avec 21 photos en couleur
Pages 40 à 43 : détails au niveau de la dérive, du gouvernail de direction, des stabilisateurs et gouvernes de profondeur avec 20 photos en couleur
Pages 44 à 47 : marques et camouflage de base du Ki-100 avec deux pages proposant des dessins multi-vues en couleur  (échelle 1/72ème avec  6 échantillons de couleurs (partie très bien faite et complète) et deux pages montrant 6 profils en couleur (Ki-100, Ki-100-I Ko, Ki-100-I Otsu et Ki-100-II) et des dessins en couleur illustrant le marquage spécifique de Sentai porté sur la dérive/gouvernail de direction.
Aero Detail 32 - Pages 30 et 45
© 2009, Dai Nippon Kaiga Co., Ltd.
Page 48 : écorché grand format extrêmement détaillé réalisé par l'auteur avec au dos 2 dessins de l'intérieur du cockpit
Page 49 à 57 : superbes dessins illustratifs de toutes les parties du Ki-100 (excellent pour nous maquettistes)
Pages 58 à 65 : dessins illustratifs précis et légendés des versions du Ki-100 et leurs évolutions (très explicite)
Pages 66 à 71 : album photo avec 12 photos de Ki-100 en noir et blanc de bonne qualité
Page 72 : petit tableau des caractéristiques techniques du Ki-100-I 
Prix et disponibilité
Le livre est au prix catalogue de 3200 JPY, soit environ 22.00 EUR. Mais après arrivée dans nos contrées européennes, le prix de vente avoisine les 36.00 EUR hors frais de port. Pour pouvoir bénéficier d'un prix raisonnable, je vous conseille de commander cet ouvrage directement en ligne sur le site d'une boutique japonaise ou sur le site eBay (avec ce dernier, j'ai pu en acquérir un exemplaire pour 27.00 EUR dans une boutique européenne).
Conclusion
Si vous envisagez de construire un kit de Ki-100-I ou II, ce livre est incontournable en apportant une réponse à la majorité des interrogations que l'on peut se poser sur cet appareil arrivé très tardivement et dont le potentiel important n'a pu être totalement exploité avec la fin du conflit. Une excellente source documentaire également pour les passionnés de l'aviation japonaise lors de la Seconde guerre mondiale!
------
Vivement recommandé par aek172
A suivre en Pt. II l'analyse du kit au 1/72ème choisi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

****** ATTENTION ******

* TOUS LES COMMENTAIRES ETANT MODERES PAR L'AUTEUR DU BLOG, ILS N'APPARAISSENT PAS IMMEDIATEMENT.

* TOUS LES COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS, MAIS LES COMMENTAIRES ANONYMES NE SERONT PAS PUBLIES.