AVERTISSEMENT : "Le fait d'aborder des avions de chasse de la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale ne signifie en rien que je cautionne ou fasse l'apologie du régime allemand de cette période, bien au contraire." aek172

2 février 2014

GUIDE DE COULEURS N°5 Partie I [Couleurs RLM 81/82 - Introduction]

Tout maquettiste souhaitant peindre un Messerschmitt Bf 109 (G-14, G-10, K-4) ou un Focke-Wulf Fw 190 (A-8/A-9, F-8/F-9, D-9/D-11/D-13) de fin de conflit (1944-1945) est amené, pour camoufler ces appareils, à utiliser les couleurs RLM 81 et RLM 82.
Comme la couleur RLM 83 Dunkelblau (Bleu foncé) ne faisait pas partie des combinaisons de camouflage des avions de chasse de la Luftwaffe (voir ici), l'attention du maquettiste peut se porter sur ces deux autres couleurs.
------------
Présentation des deux couleurs
Avant tout, il convient de souligner que le RLM (Reischsluftahrtministerium) ou Ministère de l'aviation du Reich n'a jamais fourni de dénominations officielles et normalisées pour ces deux teintes. Celles-ci proviennent seulement de constructeurs (Messerschmitt, Blohm & Voss, Dornier) 3 avec des intitulés différents qui peuvent s'expliquer par une interprétation des peintures fournies avec des rendus différents.
Teinte RLM 81
Pour Messerschmitt : Braunviolett (Brun pourpre)
Pour Blohm & Voss : Olivbraun (Brun olive)
Pour Dornier : Dunkelgrün (Vert foncé)
Teinte RLM 82
Pour Messerschmitt : Hellgrün (Vert clair)
Pour Blohm & Voss : Hellgrün (Vert clair)
Pour Dornier : Dunkelgrün (Vert foncé)
Dans la mesure où le RLM a été dans l'incapacité de donner aux fabricants de peinture des échantillons approuvés des deux teintes, on peut penser que ces derniers ont été conduit à produire et livrer des nuances différentes des couleurs RLM 81 et RLM 82.
En fonction des différentes recherches menées en la matière, un consensus peut être trouvé sur plusieurs points :
1. La couleur RLM 81 est plus sombre que la couleur RLM 82 avec un contraste proche de celui des deux couleurs destinées à être remplacées : la couleur RLM 70 Schwarzgrün (Vert noir) et la couleur RLM 71 Dunkelgrün (Vert foncé).
2. La couleur RLM 82 est un vert moyen vif avec, semble-t-il, moins de variations que la couleur RLM 81.
Remarque : une certaine constance de la densité et tonalité de la teinte RLM 82 a pu être constatée notamment sur les morceaux d'épaves d'appareils retrouvés.
3. La couleur RLM 81 peut présenter des variations de tonalité allant d'un vert olive foncé brunâtre à un vert olive foncé verdâtre.
On retrouve ainsi la même problématique rencontrée avec la couleur Olive Drab (kaki) de l'USAAF qui, en vieillissant rapidement, s'éclaircissait et prenait une tonalité brunâtre ou verdâtre (voir ici).
Remarque : K.A. Merrick, dans son ouvrage 4 (page 117), rapporte une discussion qu'il a eu avec un ancien membre du personnel au sol de la JG 11 qui se souvenait avoir été affecté (au printemps 1945) à la maintenance d'un nouveau Fw 190 A-8 réceptionné.  Ce dernier portait un camouflage Pourpre et Vert.
------------
Synthèse chronologique des deux couleurs
Juin 1943
Les couleurs RLM 70 Schwarzgrün (Vert noir) et RLM 71 Dunkelgrün (Vert foncé) seront remplacées par les couleurs 281 H Olivgrün (Vert olive) et B 657 Hellgrün (vert vif) qui ont subi des tests environnementaux positifs.1
Août 1943
Les nouvelles couleurs RLM 81 et RLM 82 sont introduites.5
Remarque : ces deux couleurs avaient été introduites pour les planeurs dès mai 1943.2 
Octobre 1943
Des petits lots de production des deux couleurs sont réalisés et des tests en situation poursuivis.1
Remarque : il se pourrait très bien que les couleurs portées par des Fw 190 de la JG54 en 1942-1943 aient été des couleurs de test RLM 81 et RLM 82.4 Photos page 107
Comme proposé par divers auteurs (Mermet, Merrick, Ullmann), sans toutefois reposer sur aucune preuve écrite à ce jour, les couleurs RLM 81 et RLM 82 auraient pu être une volonté du RLM de réintroduire sous une nouvelle appellation les couleurs RLM 61 Braun (Brun) et RLM 62 Grün (Vert) d'avant guerre (L.Dv. 521/1 * de 1937).
A cet égard, Jean-Claude Mermet pense que la nouvelle numérotation des deux teintes (81 et 82) peut être liée à un changement de formule chimique pour en faire des peintures monocouches applicables sur surfaces métalliques.
* Note de service de la Luftwaffe (Luftwaffen-Dienstvorschriften) consacrée à la peinture pour avions à moteur.
Février 1944
Pas d'objection pour la production en série des deux couleurs 1
Juillet 1944
Application officielle des deux couleurs.
Il convient de souligner que la notification collective 6 (paragraphe 8) fait référence aux avions de bombardement et transport, mais ne stipule pas que les avions de chasse sont concernés (Il est admis que ce n'est qu'à partir de novembre 1944 que ces derniers sont passés officiellement aux deux nouvelles couleurs).
Elle précise que les teintes RLM 81 et RLM 82 remplaceront les teintes RLM 70 et RLM 71 immédiatement sur les nouveaux avions et dans les plus brefs délais pour les avions de séries en cours.
Remarque : pour les avions de séries en cours, si les stocks restants de couleurs RLM 70 et RLM 71 sont trop importants, ils peuvent être encore utilisés en combinaison avec les deux nouvelles couleurs (RLM 81/RLM 71 et RLM 82/RLM 70).2
Août 1944
Les deux couleurs sont citées dans une énumération de teintes sombres.7 Paragraphe 9
 ------------
Sources documentaires
1 RLM 81/82 - More secrets unveiled, Michael Ullmann, forum 12 O'Clock High!, mai 2013
2 Aéro-Journal Hors-Série n°6, Les camouflages de la Luftwaffe 1936-1945, Jean-Claude Mermet, Caraktère, 2010
3 Luftwaffe Colours 1935-1945, Michael Ullmann, Hikoki Publications, 2ème édition 2008, page 351
4 Luftwaffe Camouflage And Markings 1933-1945 Volume One, K.A. Merrick et Jürgen Kiroff, Classic Publications,
    Ian Allan Publishing, 2004
5 Document GL/C-E10 Nr.10585/43 (IV E) Az 82 b 10, 21 août 1943
6 Notification collective (Sammelmitteilung) Nr.237/44 (GL/C-10 IV E) Az 70 K 10, 1 juillet 1944
7 Notification collective (Sammelmitteilung) Nr 2.E 10 Nr.239/44 (IV E) Az 70 K 10, 15 août 1944
Les publications de référence des trois auteurs (Mermet / Merrick / Ullmann)
------------
Mes remerciements à Jean-Claude Mermet pour les précisions apportées à cet article !
Les variations de ces deux couleurs et l'influence de la lumière sur la perception qui en est faite seront étudiées dans deux prochains articles!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

****** ATTENTION ******

* TOUS LES COMMENTAIRES ETANT MODERES PAR L'AUTEUR DU BLOG, ILS N'APPARAISSENT PAS IMMEDIATEMENT.

* TOUS LES COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS, MAIS LES COMMENTAIRES ANONYMES NE SERONT PAS PUBLIES.